El Patroncito

En véritable caballero, Marc-Antoine Calonne a parcouru la Patagonie à cheval durant sept ans. Il a sillonné les steppes arides de la région, traversé les canaux et le détroit de Magellan. Né en 1965, El Patroncito a grandi en Côte-d’Ivoire. Devenu avocat fiscaliste, il a réussi à concilier sa vie professionnelle  avec sa passion pour les grands espaces. Il a ainsi randonné en Auvergne et dans les Pyrénées, a parcouru tout l’Ouest américain à moto puis l’Indonésie avant de réaliser une traversée de l’Atlantique à la voile. En 1996, son regard s’est tourné vers la Patagonie. En compagnie des deux montures de race criollo acquises sur place, il a chevauché les lieux trois mois durant. Il retrouve la Patagonie en 1998 pour revivre désormais comme chaque été, la splendeur de l’été austral. Son voyage a fait l’objet d’un livre : Patagonie, visions d’un caballero, publié aux éditions Transboréal, toujours en vente au prix de 29 €, frais de port offert.

Désormais, fort de son expérience dans les steppes hostiles de l’extrême sud argentin, Marc-Antoine Calonne s’active à vivre depuis 10 ans de l’exploitation du bétail à l’Estancia Santa Thelma. En compagnie de Juan-Carlos, el gaucho, Marc-Antoine élève près de 2 300 brebis et moutons et 1 200 agneaux, sans compter ses 70 chevaux en liberté. La laine, manufacturée en Argentine, part à l’exportation et se voit vendue aux quatre coins du monde. Depuis peu, l’Estancia Santa Thelma se charge, sur place, de la confection artisanale de pochettes Ipad, Iphone, Mac Book et PC désormais disponibles à la vente.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans les médias :

  • Un reportage diffusé le 27 avril dernier sur TF1 par le magazine Sept à huit revient sur l’expérience de Marc-Antoine Calonne en Patagonie, disponible en cliquant sur ce lien.
  • Un documentaire a été réalisé par France 5 et les équipes d’Échappées belles sur l’Estancia Santa Thelma et l’épopée de son propriétaire.
  • Patagonie, huit mois de traversée solitaire. Un verbatim de Marc-Antoine Calonne revenant sur sa traversée dans le désert argentin, intitulé « J’ai traversé la Patagonie à cheval » a été publié dans les colonnes du magazine Terre sauvage.
  • Un extrait du documentaire Patagonie, le souffle de Darwin est consacré à la vie de Marc-Antoine Calonne et l’histoire de l’Estancia Santa Thelma. Réalisé par Pierre-Marie Hubert, le film part sur les traces du célèbre scientifique venu, en 1834, explorer les paysages sauvages du Cône sud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s